diVa® (par Sciton)

Au cours de leur vie, les femmes font face à plusieurs situations, dont la grossesse, pour plusieurs, et la ménopause. Ces événements sont susceptibles d’altérer la santé et la fonction vaginale. D’abord, lors de l’accouchement, la paroi vaginale, le périnée et les tissus avoisinants sont étirés. Même si le corps parvient souvent à se rétablir de lui-même, certains tissus peuvent être affectés davantage, surtout après plus d’une grossesse. De plus, lorsqu’une épisiotomie est pratiquée, les cicatrices sont parfois douloureuses et peuvent avoir un impact sur la vie sexuelle. Ensuite, la baisse de la production d’œstrogène — principalement causée par la ménopause, mais aussi par l’hystérectomie, la chimiothérapie (que ce soit pour un cancer du sein ou autre type de cancer) et l’allaitement — peut entraîner un assèchement et une inflammation de la paroi vaginale, qu’on appelle « syndrome urogénital » (vaginite atrophique).

 

Le laser diVa® est spécialement conçu pour répondre aux défis les plus intimes des femmes en traitant et en revivifiant la région vaginale. Lors de la procédure :

  1. L’infirmière spécialisée emploie un dilatateur en quartz renforcé (Strengthened Quartz Dilator — SQD) à usage unique pour élargir les tissus vaginaux et obtenir une surface de traitement à la fois plus grande et plus uniforme.
  2. Grâce à la technologie de Laser fractionnel hybride (Hybrid Fractional Laser – HFL), le laser diVa® émet deux longueurs d’ondes pour fournir des niveaux indépendants d’ablation et ainsi créer des zones de coagulation contrôlées dans certaines profondeurs de la muqueuse vaginale.
  3. L’appareil est également muni d’une automatisation de haute précision (High Precision Automation—HPA) qui améliore la régularité du traitement et réduit le temps de la procédure entre 3 et 5 minutes seulement.

Cette technologie de pointe permet donc de chauffer les tissus là où se trouve le collagène. En déclenchant le « réveil » de la paroi vaginale — s’en suit la vascularisation de la muqueuse vaginale et une activité cellulaire saine —, on améliore sa fonctionnalité. Grâce au laser diVa®, notre équipe parvient à personnaliser les soins selon l’âge et les résultats désirés de chaque patiente tout en assurant une procédure rapide, prévisible, et un minimum de désagréments. La majorité des femmes ont d’ailleurs confié que sur une échelle de douleur de 1 à 10, le niveau d’inconfort se situe à 3. Sans convalescence, les femmes peuvent vaquer à leurs occupations à la suite du traitement.

Note importante : Avant d’avoir recours au laser diVa®, vous devez avoir effectué un test Pap dans les 12 derniers mois. Si vous n’arrivez pas à obtenir de rendez-vous rapidement avec votre médecin, ou si vous n’avez pas de médecin, nous pouvons faire le test Pap à la clinique. Notre personnel pourra vous renseigner au sujet des tests Pap et des frais qui s’y rattachent.

diVaTyte™

Le laser diVaTyte™ est utilisé comme technologie complémentaire au traitement diVa®. Alors que diVa® traite les tissus internes, diVaTyte™ vise les tissus externes afin de réduire l’apparence du relâchement de la peau et la laxité vulvaire. Les femmes consultent souvent pour ces affections puisqu’elles nuisent entre autres aux relations sexuelles et à la pratique de certains sports. Au moyen de différentes longueurs d’ondes de lumière qui atteignent les tissus en profondeur, ce massage tout en douceur produira des effets thérapeutiques pouvant traiter les problèmes esthétiques vulvaires, tels que l’hypertrophie des grandes lèvres (labia minor et labia major). Conçu selon la même technologie non invasive du SkinTyte™ (destiné à la peau du visage, du cou et de l’abdomen), le traitement raffermissant diVaTyte™ prend aussi peu que 10 minutes et répond aux besoins spécifiques des femmes en améliorant non seulement l’apparence, mais aussi la sensation de tonus et la texture des tissus vaginaux.

Fréquence : Le traitement diVaTyte™ comporte 5 séances. Comme il est complémentaire au laser diVa®, la première séance suit immédiatement la première séance du traitement diVa®, puis aux deux semaines. Vous effectuerez ensuite un entretien annuel.

Déroulement de la procédure

  1. Rencontre avec notre infirmière spécialisée (sous supervision médicale) pour la collecte de données et la mise en place du plan de traitement selon les zones et les affections à traiter (nombre de traitement, durée, risques du traitement, etc.). Il est possible que l’on vous propose également un traitement de PRP en fonction de vos symptômes.
  2. Validation du traitement par le médecin
  3. Première séance du traitement, d’une durée de 10 minutes
  4. Suivi sur l’intervention
  5. Séances subséquentes du traitement, s’il y a lieu.

F.A.Q

Q:

Le traitement au laser diVa® provoque-t-il des effets secondaires? 

R:

Un gonflement de la muqueuse vaginale peut se produire. Certaines patientes peuvent aussi ressentir des démangeaisons; elles font partie du processus normal d’élimination des anciens tissus et la formation des nouveaux. L’application d’une compresse froide vous soulagera. Il n’y a aucune convalescence à la suite du traitement, cependant, une période d’abstinence de relations sexuelles de 7 jours est recommandée.

+

Q:

Quand puis-je recommencer à faire de l’activité physique après un traitement au laser diVa®?

R:

Discutez-en avec votre médecin, car l’activité physique modérée est possible à la suite de la procédure. Vous devez cependant éviter les bains, les spas, les saunas et les piscines pour une période de 7 jours.

+

Q:

Combien de temps dure chaque traitement au laser diVa®? Et combien de traitements sont nécessaires?

R:

Un traitement prend généralement de 3 à 5 minutes. Votre médecin vous recommandera habituellement 3 séances, que vous recevrez à intervalle de 4 semaines. Ensuite, un traitement d’entretien est suggéré tous les 12 mois. Selon vos symptômes, un traitement de PRP pourrait vous être proposé afin d’optimiser les résultats.

+